Je te prie donc, père Abraham, d’envoyer Lazare…   (Lc 16,19-31)
La parabole du riche insensible, qui méprisait le pauvre Lazare et n’avait aucune compassion ni pour ses maux ni pour sa misère et le changement qui se produit après sa mort, est une leçon qui invite à se demander où se trouve la véritable richesse et le bonheur définitif. Les critères de la terre et ceux de la vie éternelle sont très différents.
. Jésus, donne-moi un cœur simple et sensible aux besoins des frères et sœurs.
jc